La Main de Leïla

La Main de Leïla
INFOS PRATIQUES

dimanche 24 mars à 16h
Théâtre d’Alençon

durée 1h30

catégorie rouge

A PROPOS

Comédien fétiche d’Alexis Michalik, Régis Vallée met en scène une magnifique histoire d’amour inspirée des contes orientaux. Sidi Fares près d’Alger, un petit village tout droit sorti de l’imagination des auteurs. Nous sommes en 1987. Un vent de fronde et d’espoir se lève sur l’Algérie. Ici règnent la débrouille et les bonheurs malgré tout. Dans un garage secrètement transformé, Samir tient un cinéma clandestin où il rejoue les baisers et les caresses du 7ème art que l’État censure. « Un dinar la place et bienvenue au Haram Cinéma, le cinéma le plus illégal de toute l’Algérie ! » Casablanca, Dirty Dancing et même 37.2 le matin… Ici, il y a deux règles à respecter : l’identité de Samir doit rester secrète et les femmes sont interdites. Pourtant, Leïla, la fille du puissant et redouté colonel Bensaada, décide de s’y aventurer. Un an plus tard, Samir et Leïla s’aiment d’un amour inconditionnel et impossible. Ils rêvent à un avenir commun tandis que derrière eux se trame l’ombre d’octobre 1988. L’Histoire majuscule et récente algérienne rencontre les histoires minuscules : amours primesautiers, désirs de liberté…. Dans un décor mobile de fils à linge, de cagettes en plastique et de rideaux mobiles, trois comédiens, protéiformes et jubilatoires d’inventivité, incarnent à eux seuls une dizaine de personnages truculents pour donner vie à cette romance. Sans jamais verser dans le mélo… une très belle comédie, vivace et dépaysante, drôle et émouvante.

DISTRIBUTION

compagnie Acme

texte de Aïda Asgharzadeh et Kamel Isker
mise en scène Régis Vallée
avec Aïda Asgharzadeh, Kamel Isker, Azize Kabouche
création lumière Aleth Depeyre
scénographie Philippe Jaski
costumes Marion Rebmann
musique Manuel Peskine

Start typing and press Enter to search

La chambre d’IsabellaLa complainte Lacenaire