L’École des femmes TS

L’École des femmes
INFOS PRATIQUES

Théâtre d’Alençon
mardi 23 avril à 14h
durée 2h

A PROPOS

Voici, portée à la scène par la compagnie des Géotrupes, sous la houlette de Christian Esnay, une histoire d’amours diabolique et innocente. Comédie radicale, L’Ecole des femmes dessine le chemin tragique de l’entêtement d’Arnolphe, un homme d’âge mûr qui aimerait jouir du bonheur conjugal, mais se trouve hanté par la crainte d’être trompé par une femme. Aussi décide t-il d’épouser sa pupille Agnès, recluse dans un couvent et élevée dans la plus parfaite ignorance. Horace, un jeune homme, est tombé amoureux d’elle au premier regard ; il se confie à Arnolphe dont il ignore le rôle de tuteur… De quelle école est-il question dans L’École des Femmes ? Il y a bien sûr l’école drastique, imaginée par ce fou d’Arnolphe, déclinée en règlements, qui sont autant de commandements, dont Agnès est l’unique pensionnaire. Il y règne une pédagogie à contresens, faite « pour la rendre idiote autant qu’il se pourrait » pour qu’elle reste ad vitam aeternam l’agneau qu’elle est. C’est aussi cette école ouverte, comme gouvernée par un dieu ivre, qui convoque le hasard, qui parasite les projets, paralyse les intentions, produit les accidents et favorise les rencontres. Quel titre étonnant pour une telle pièce ! Car, ce n’est plus une future femme qui doit apprendre du maître à devenir son épouse dévouée, c’est un futur mari qui a à apprendre déjà d’une femme à cesser d’être son maître omnipotent. À la lumière légère et insolente de la jeunesse s’oppose l’ombre épaisse de l’expérience, qui raisonne, calcule, soupèse et ordonne. Un choc des mondes, des âges et des désirs sous le signe du rire !

DISTRIBUTION

texte Molière
mise en scène Christian Esnay
dramaturgie Jean Delabroy
avec Belaïd Boudelal, Rose Mary d’Orros, Gérard Dumesnil, Mathieu Dessertines, Christian Esnay (en cours)
scénographie François Mercier
lumière Bruno Goubert
costumes Rose Mary d’Orros
son Frédéric Martin
administration Éloise Lemoine
diffusion communication Bruno Lathuliere

Start typing and press Enter to search