Chef de corps

Coproduction
Scène nationale 61 Alençon
CCN de Caen en Normandie dans le cadre de l’ « Accueil Studio »
Ma scène nationale – Pays de Montbéliard
Viadanse CCN de Belfort dans le cadre de l’ « Accueil Studio »

Avec le soutien et l’accueil en résidence
Chorège / Relais Culturel Régional du Pays de Falaise
l’UQAM (Université du Quebec à Montreal, Département Danse et nouvelles technologies), l’Hexagram Montreal

Remerciements
Les Ateliers intermédiaires, Danse Perspective

Le groupe Entorse est soutenu par la DRAC Basse Normandie, le Conseil Régional de Basse Normandie, le Conseil Général du Calvados, la ville de Caen.

mardi 14 mars à 20h30
mercredi 15 mars à 19h30

Théâtre d’Alençon

Durée 1h
Tarifs 5€ à 20€

A qui le tour ?

Votre corps est-il aussi libre que vous pouvez le penser ? Raphaëlle Latini nous invite à saisir de quelle manière notre chair est soumise à des formes de contrôle et peut devenir un lieu de résistance et d’émancipation. A nous d’en faire l’expérience en vrai sur scène ! Chef de corps s’inscrit dans le cycle « Corps disciplinaires », une réflexion en 3 axes sur l’emprise des formes d’autorité sur nos perceptions et nos gestes. Création, Recherche et dernière étape avec nous : Transmission. En écho au dispositif carcéral inventé par Jeremy Bentham et examiné par Michel Foucault dans Surveiller et punir, trône sur scène une architecture panoptique où le centre prédomine. Le fantasme de la surveillance parfaite ! Du haut d’une tournette motorisée située au cœur du dispositif, la performeuse Michelle Mourra nous cerne de tous les côtés. Elle observe chacun de nos gestes, chacune de nos paroles. Lumière, son, scénographie, elle contrôle tout, même le corps de la seconde performeuse Marie Gyselbrecht. Au fur et à mesure, les rôles s’inversent. Ceux qui sont observés peuvent à leur tour observer et prendre le contrôle. Véritable performance participative, le spectacle questionne notre société, ses yeux de sur- et sousveillance ainsi que ses outils de manipulation. Comment rééquilibrer les forces de pression qui s’exercent sur nous ? Comment reprendre la parole ? Comment retrouver le pouvoir grâce au corps ? C’est ce que vous découvrirez par vous-mêmes sur les planches !

conception Raphaëlle Latini
performance Michelle Moura et Marie Gyselbrecht
son Raphaëlle Latini et Mathias Delplanques
lumières Fred Hocké
Régie numérique Léopold FREY
regard extérieur Samuel Lefeuvre
collaboration artistique et conseil en développement technologique Armando Menicacci
travail de la voix Valérie Joly

Bonus des anges

Répétition publique et rencontre avec l’équipe artistique

Jeudi 9 mars à 18h30
Théâtre d’Alençon
Gratuit, entrée libre

Expériences-installations
Du lundi 27 février au mercredi 15 mars
Horaires d’ouverture du guichet de la Snat61
Hall du Théâtre d’Alençon

Durant son temps de résidence, le groupe Entorse vous propose de découvrir à quelles formes de contrôle votre corps peut être soumis. Vous expérimenterez la manière avec laquelle il est lieu de résistance et d’émancipation à travers des séances d’écoute, une vidéo performance, un miroir sans corps, etc.
Gratuit, entrée libre